Séminaire NSS Dialogues

Évènements
Date: 15 février 2018 14:00 - 17:00

Lieu: MSH Sud, Site Saint-Charles 2 (arrêt de tram ligne 1 "place Albert Ier"), Auditorium

Séminaire d’animation scientifique interdisciplinaire porté par l’antenne montpelliéraine de NSS-Dialogues

Marie-Agnès Courty (géologue, UMR PROMES) : Aspects sanitaire, sociétal et environnemental de l’électricité atmosphérique naturelle
Discussion : Marc Conesa (EA CRISES) & Francis Laloë (UMR GRED)
jeudi 15 février 2018, 14h - Auditorium de la MSH Sud

Résumé:                                                                                                                                      
Au quotidien, avec près de 100 décharges par seconde, les éclairs, la foudre, et l’ensemble des processus d’électrification naturelle (volcanisme, incendies, rentrées atmosphériques) frappent la terre sans que leur rôle sur l’atmosphère par la production de nanocomposites à base hydrocarbonée ne soit pris en compte dans les scénarios du changement climatique. L’impact de ces nanomarqueurs de l’électricité sur la physico-chimie de l’atmosphère, sur le cycle des composés minéraux et sur le devenir des organismes vivant reste ignoré.
L’électrification naturelle et avec elle la production de nanoparticules et de nanomatériaux a pourtant rythmé l’histoire de la terre et accompagné l’évolution humaine. Ainsi ce phénomène a affecté toutes les sociétés des débuts du quaternaire jusqu’à l’anthropocène à travers la qualité de l’air ou les changements climatiques avec des effets à court, moyen et long termes de nature économique, sociale et culturelle. L’augmentation notable de ces effets est attendue dans un futur proche du fait d’un accroissement des aérosols d’origine anthropique émis par les activités industrielles.
Les travaux en cours permettent maintenant de mieux appréhender l’origine et la nature des risques liés aux manifestations directes et indirectes de la production de ces nanocomposites ou microplastiques naturels par les interactions entre électricité naturelle et aérosols. Ces recherchent s’ancrent au croisement de l’histoire, de l’anthropologie, de l’archéologie, de la philosophie, de la sociologie, de la littérature, de la physique, des géosciences, des sciences environnementales, des sciences du vivant et des sciences médicales. Leur structuration a conduit à la mise en place du GIEAN : Groupe Interdisciplinaire sur l’Electricité Atmosphérique Naturelle soutenu par la MSH Sud. L’intervention résumera les étapes qui ont conduit à l’émergence de cette nouvelle voie de recherche, au travers de quelques-unes des avancées les plus marquantes déjà réalisées sur des aspects sanitaire, sociétal et environnemental.
La discussion permettra d’ouvrir sur le futur des actions à entreprendre tant pour pérenniser le réseau interdisciplinaire que pour communiquer vers le monde non académique quant à la toxicité des produits formés par les décharges électriques, dans l’air, dans l’eau (pêche électrique) ou dans les tissus vivants (ingestion de nanoparticules et de nanocomposites, exposition à l’électricité et aux rayonnements).

 

Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.