Appel à candidatures aux postes de directeur/trice et directeur/trice adjoint/e de la Maison des Sciences de l’Homme SUD à Montpellier.

Eléments de contexte : 

La MSH SUD est sur le point de devenir une UAR du CNRS après une période de maturation et différents statuts (GIS, Fédération de recherche, Formation Recherche en évolution du CNRS). 

L’originalité de la MSH SUD réside dans son projet scientifique la positionnant à l’interface des LLASHS et des sciences de la vie, de la nature et des techniques, et consistant à questionner les modes de développement de nos sociétés dans le temps long. 

Elle incube et soutient des programmes de recherche interdisciplinaires innovants ainsi que des plateformes scientifiques et de service (ex. studio audio-visuel, NUMEREV). En outre, la MSH SUD, via sa plateforme Trait d’union-Boutique des sciences, explore particulièrement les dimensions « sciences-société » et « science participative ».

Pour développer son projet, la MSH SUD a 3 tutelles principales, CNRS (INSHS), l'UPVM3 et l'UM, 2 tutelles secondaires, l'IRD et le CIRAD, et des partenaires académiques représentant les principales forces scientifiques du site Occitanie-Est : Université de Perpignan-Via Domitia, Université de Nîmes, CIHEAM-IAM, INRAe, IMT Mines Alès, SupAgro, École National Supérieure d’Architecture de Montpellier. 

Au-delà, la MSH SUD a noué de nombreux liens avec la Région Occitanie, la Métropole de Montpellier, la Fondation Agropolis et fait partie de plusieurs réseaux nationaux tels que le Réseau national des MSH et l’Alliance Sciences-Sociétés.

L’Université Paul Valéry-Montpellier 3 assure le portage administratif et financier de la MSH SUD.

Principales missions :

  • La mise en œuvre des orientations scientifiques du projet MSH SUD tel qu’il a été validé par ses tutelles et partenaires en veillant particulièrement à approfondir l’implication des LLASHS.
  • Le développement des activités scientifiques de la Maison des Sciences de l’Homme SUD en s’appuyant notamment sur son Conseil scientifique.
  • L’implication de la MSH SUD dans les initiatives propres au Réseau National des MSH.
  • La gestion des relations avec ses tutelles et partenaires en veillant à élargir son périmètre à d’autres structures et organismes de recherche.
  • La recherche de nouveaux financements.
  • L’irrigation de l’ensemble du territoire régional.

Candidatures et procédure de nomination :

Le mandat commencera le 1er juin 2021 pour cinq années, renouvelable une fois.

Le/la directeur/trice et son/sa directeur/trice adjoint/e seront nommés par les tutelles de l’UAR après consultation de son COPIL, composé des tutelles et des partenaires académiques, qui auditionnera les candidats et candidates.

Lors de cette audition les candidats et candidates présenteront leur vision du projet de recherche MSH SUD ainsi que leur stratégie pour le mettre en œuvre durant leur mandat. 

Le dépôt des candidatures s’opère avant le 10 mai 2021 par l’envoi d’un CV et d’une lettre de motivation

auprès des cinq tutelles de l’UAR et de la Secrétaire générale de la MSH SUD, en cliquant ici.

 

Si le/la directeur/trice et/ou le/la directeur/trice adjoint/e sont enseignants-chercheurs ils bénéficieront d’une modulation de service (convertible en prime pour les chercheurs) accordée par leur employeur.

Pour les tutelles de la MSH SUD

Sarah Hatchuel, Vice-Présidente du Conseil scientifique

 

- Téléchargez l'appel à candidatures PDF icon -