mshsud sanseo

Le projet SANSÉO s’inscrit dans le cadre du mouvement « One Health », appréhendant les risques sanitaires émergents dans le cadre d’un nexus Santé/Agriculture/Environnement. Il mobilise une équipe-projet composée de chercheurs, d’acteurs privés et de collectifs citoyens pour la co-construction de principes et d’indicateurs de la santé des systèmes socio-écologiques et la définition des conditions du bien-être des groupes sociaux qui y vivent.

Cette initiative de recherche-action, menée dans le contexte géographique de Montpellier, s’appuiera sur une analyse de la littérature, un cycle d’atelier participatifs et des enquêtes de terrain visant à contribuer à :

  • mieux comprendre la multifactorialité des risques sanitaires et environnementaux émergents à l’échelle d’un socio- écosystème,
  • questionner, à l’échelle territoriale, la complémentarité de dispositifs d'action collective multi acteurs (citoyens, académiques, privés, institutionnels...) avec des instruments conventionnels (institutionnels et/ou scientifiquement fondés) de gouvernance sanitaire et environnementale,
  • proposer un cadre méthodologique pour accompagner les transitions agricoles dans un contexte démographique, économique et foncier dynamique, en prenant en compte des enjeux sanitaires et de protection de l’environnement.

L’intérêt générique de cette démarche de recherche-action sera d’examiner le potentiel et les limites d’une démarche socio-écologique de gestion de la santé avec les acteurs d’un territoire, et de proposer des perspectives de recherche transdisciplinaire.

A travers cette démarche, nous posons l’hypothèse qu’un socio-écosystème sain et néanmoins productif peut être considéré comme un « Commun », appréhendé dans le cadre d’un partenariat entre acteurs publics, privés et citoyens.

Une des ambitions du projet SANSÉO est de rapprocher ces différents acteurs sociaux au niveau d’une même communauté de pratiques mettant en œuvre une approche intégrée à l’interface Santé/Agriculture/Environnement.