HUT

L’habitat intelligent du futur : quel bien-être pour ses occupants ?

En bref

La technologie d’un futur proche renouvellera notre rapport au logement pour proposer toujours plus de services, gérant toujours plus de données personnelles, et par conséquent, contrôlant toujours plus notre existence. HUT représente une expérience inédite associant 13 laboratoires de recherche autour d’un objectif commun : explorer les effets des nouvelles technologies et des objets connectés sur le quotidien des usagers afin d’envisager les conditions d’un mieux-vivre dans le logement de demain.

En savoir plus

La technique nous promet pour demain un appartement « intelligent » plus sophistiqué que celui que nous connaissons aujourd’hui. Véritable concentré de technologie, ses fonctionnalités seront multiples et nos usages seront radicalement différents. Mais comment interagirons-nous avec le logement du futur ? Quels seront les effets des objets connectés sur nos comportements et inversement ? Comment la technologie peut-elle améliorer nos conditions d’habitation et notre bien-être ? Quelles informations sera-t-il possible mais surtout souhaitable de collecter ? Comment encadrer légalement leurs usages ? 

Le projet HUT fait le pari de répondre à toutes ces questions en mobilisant une équipe interdisciplinaire de plus de 60 chercheurs auxquels s’associent des entreprises et des collectivités territoriales, autour d’un dispositif expérimental innovant :

un appartement-observatoire habité en permanence, équipé de nombreux capteurs et objets connectés - entre eux et avec ses habitants.

Depuis octobre 2018, deux étudiantes, « co-HUTeuses » volontaires, y habitent pour la durée de l’année universitaire. Leurs comportements sont observés au quotidien.

Des capteurs de mouvement et de pression au sol permettront, notamment, de fournir des données et d'anticiper sur des problématiques environnementales et de santé (optimisation de l'aménagement de l’espace, impact des particules fines, gestion du pollen en intérieur, liens entre nutrition et sommeil, etc.).

Grâce à une application dédiée, en cours de développement, les occupantes pourront également évaluer elles-mêmes, à tout moment, leur degré de confort à l'intérieur de l'appartement.

Les recherches portent aussi sur la gestion des données produites par les objets connectés, tant sur le plan technique (comment organiser ces « lacs de données ») que sur les plans éthique et juridique. A ce titre, un comité d’éthique, instance consultative indépendante, veille à la protection des données et aux méthodes de recherche.

Par ailleurs, une plateforme hébergée à la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier permet :

  • des expérimentations complémentaires (tests de dispositifs, études quantitatives, etc.) ;
  • la préparation de nouveaux dispositifs de paramétrages et de démonstration des systèmes ;
  • la rencontre et les échanges entre les chercheurs issus de 13 disciplines différentes (juristes,linguistes, spécialistes du mouvement, de l’informatique, de l’économie, de l’anthropologie, de la psychologie, du métabolisme, de l’électronique, de l’architecture, du l’urbanisme et des géographes, du marketing, de l’information et de la communication) impliqués dans le projet HUT.

Pour aller plus loin

Pour gérer un espace restreint et assurer une meilleure préservation de la planète, le logement du futur sera essentiellement urbain et collectif. HUT est un projet à vocation humaine dont l’objectif final est de comprendre les nouveaux usages et, surtout, les attentes des citoyens que nous sommes pour mieux concevoir l’habitat de demain. 

Partenaires

13 laboratoires de recherche :

  • Dynamiques du droit (UMR 5815) : Recherches en droit
  • DMeM : Dynamique Musculaire et Métabolisme
  • IES : Institut d’Électronique et des Systèmes
  • LGI2P IMT Mines Alès : Laboratoire de Génie Informatique et d’Ingénierie de Production
  • Epsylon : Dynamique des capacités humaines et des conduites de santé
  • EuroMov : Centre européen de recherche sur le mouvement
  • LIFAM : Laboratoire Innovation, Formes, Architectures, Milieux
  • LIRMM : Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier
  • MRM : Montpellier Research in Management
  • MRE : Montpellier Recherche Économie
  • Praxiling : Laboratoire de recherche en sciences du langages
  • ESPACE-DEV : Recherches sur les dynamiques spatiales caractérisant les éco-sociosystèmes
  • Laboratoire Paragraphe : Science de l’information et de la communication

7 entreprises partenaires

  • OCEASOFT : entreprise spécialisée de développement de capteurs connectés
  • NEXITY : groupe immobilier français intervenant sur l’ensemble des métiers de la promotion et des services immobiliers
  • DELILED : entreprise spécialisée dans la conception et la  fabrication de luminaires à LED pilotables
  • SENS DIGITAL : entreprise spécialisée dans l’édition et l’intégration de solutions digitales et d’objets connectés innovants
  • IKEA : entreprise spécialisée dans l’aménagement et la décoration de la maison
  • ENEDIS : entreprise spécialisée dans la gestion du réseau de distribution public d’électricité 
  • SYNOX :  entreprise reconnue dans le déploiement de projet d’objets connectés et des réseaux nécessaires à leur connectivité 

Partenaires institutionnels :

  • Union européenne (projet cofinancé par le Fonds Européen de Développement Régional)
  • Maison des Sciences de l’Homme SUD Montpellier 
  • Région Occitanie
  • Montpellier Méditerranée Métropole
  • Université de Montpellier
  • Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique)

Composition du directoire

Coordinateur principal :

  • Malo DEPINCÉ, Droit privé, Dynamiques du Droit (UMR 5815)

Autres membres :

  • Alain FOUCARAN, Électronique et systèmes, Directeur de l’IES (UMR5214)
  • Anne LAURENT, Informatique, LIRMM (UMR 5506)
  • Anne-Sophie CASES, Marketing, MRM (EA 4557)
  • Denis MOTTET, Sciences du mouvement, EuroMov (EA 2991)
  • François PEREA, Science du langage, Praxiling (UMR5267)
  • Laurent ROUSSEAU, CEO OceaSoft

Équipe opérationnelle :

  • Chloé CHARRONDIÈRE, Chargée de Projet HUT
  • Émilie CANU, Assistante Ingénieur Support Équipe et Plateforme

Pour en savoir plus, cliquez ici.logo HUT