Sciences et Société Unies pour un autre Développement
Sciences et Société Unies pour un autre Développement
Sciences et Société Unies pour un autre Développement

Observatoire du Sans-Abrisme

Processus de préfiguration d’un observatoire du sans-abrisme

En bref

Le processus de préfiguration d’un observatoire du sans-abrisme porté par la MSH SUD et financé par l’État et la métropole consiste à rassembler de manière participative, différents acteurs locaux (associatifs, universitaires et institutionnels), autour de plusieurs journées de rencontres d’ici fin 2023. La MSH SUD, située au cœur des enjeux de l’articulation sciences/société, va coordonner, organiser et animer ce processus.

Description du projet

Ce processus de préfiguration vise un principal objectif : aboutir à une proposition concertée de ce que pourrait être l’observatoire, du point de vue définitionnel (capitaliser des données existantes et/ou produire de nouvelles connaissances), thématique (les contours de l’objet), méthodologique (quels usages des données, méthodologie participative d’enquête), et de la gouvernance.

À cette fin, chaque atelier/rencontre va mobiliser différents outils participatifs pour permettre la concertation entre différents acteurs concernés par la situation de sans-abrisme, qu’ils soient associatifs, universitaires ou issus d’une collectivité.

Ce projet est né à la suite de la première édition “Nuit de la solidarité”, 2019, dans l’objectif de proposer des enquêtes plus larges et une connaissance plus approfondie des personnes en situation de rue, que ne le permet ce recensement quantitatif annuel.

Ce processus vise à une représentation homogène des différents collèges d’acteurs lors de chaque rencontre. Le secteur associatif inclut les associations de la veille sociale, les structures “Accueil, hébergement, insertion” [AHI], les collectivités sont représentées par la Métropole, la mairie, le CCAS, le département, ce à quoi s’ajoute l’Etat. Les acteurs universitaires croisent différents laboratoires de recherche, rattachés à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, au CNRS, à l’Université Montpellier, l’INRAE, au CIRAD et à l’IRD.

La première journée de rencontre, le 30 septembre 2022 prochain, s’organise comme suit : une matinée « plénière » avec différents intervenants travaillant tous dans le cadre d’observatoires traitant des questions de « sans-abrisme » ;  un après-midi/ateliers participatifs (type « world café ») où tous les acteurs présents seront conviés à partager leurs positionnements quant à la création d’un observatoire du sans-abrisme sur le territoire.

Composition du directoire

Marion Lièvre
Ethnologue, Chargée de mission Observatoire sur le Sans-Abrisme

Add Your Heading Text Here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Recevez notre newsletter